Impulsions

Discussions sur les soins de santé et la technologie

Tous les articles

Soins personnalisés pour un groupe de population : c'est possible !

Mental-health-at-work3Fournir de bons soins à tout un groupe de la population : cela semble difficile à combiner avec des soins qui tournent autour d'un individu. Pourtant, aujourd’hui, la combinaison est tout à fait faisable. Ceci grâce à la numérisation du secteur des soins de santé et les nouvelles façons de rassembler, combiner et analyser des données de façon intelligente. Dans le meilleur des cas, la santé publique et les soins individuels peuvent même se renforcer l’un l’autre ! Un petit mot d’explication s'impose. Dans cet article, nous vous expliquons comment utiliser l'informatique afin d’améliorer la qualité de vos services de soins de santé pour des patients individuels et des groupes de population entiers.

Les soins personnalisés pour des groupes : pourquoi ?

D'abord le pourquoi. Pourquoi est-il si important de fournir de meilleurs soins de santé aux groupes et aux individus ? Cela a tout à voir avec un certain nombre de changements démographiques qui se produisent actuellement. Ainsi, nous devenons de plus en plus vieux et le nombre de maladies chroniques augmente. Ces deux changements entraînent une croissance du nombre de patients nécessitant des soins de longue durée par exemple en raison de maladies liées à l’âge (maladies cardio-vasculaires), mais aussi du mode de vie (consommation d’alcool, tabagisme, mauvaise alimentation). Dans les deux cas, certains groupes de personnes courent un risque plus élevé que d'autres de contracter certaines maladies. Par exemple, les personnes de plus de 70 ans sont plus susceptibles de souffrir d'insuffisance cardiaque que les personnes de 20 à 30 ans et la recherche a démontré que l'obésité est plus fréquente dans certains groupes de population. Toutes ces personnes doivent avoir accès à des soins de qualité, sans avoir à dépenser plus d'argent.

« Guérir les gens coûte beaucoup plus cher (et est plus malsain) que de les garder en bonne santé. »

Que nous apportent ces informations ?

Lorsque vous savez quel est le risque qu’un certain groupe de la population soit atteint d’un certain trouble, vous pourrez mieux anticiper. Vous pourrez ainsi fournir des soins préventifs, lancer une campagne de sensibilisation concernant certains risques ou libérer davantage de budgets pour les essais de certains médicaments. Guérir les gens coûte beaucoup plus cher (et est plus malsain) que de les garder en bonne santé. Prenons l'exemple du surpoids. La recherche a démontré que les personnes peu instruites sont plus souvent en surpoids que les personnes très instruites. Ces différences sont particulièrement visibles chez les personnes de plus de 44 ans. Ces informations sont utiles dans l’élaboration de votre stratégie de soins. Les cabinets de médecins généralistes et les hôpitaux peuvent ainsi cibler des groupes à risque et les informer de l’influence du sport et d’une alimentation saine sur la santé. Au niveau national également, les agences gouvernementales et les organismes de soins de santé pourront utiliser des informations démographiques pour fournir les bons soins aux bonnes personnes.

Et qu’en est-il de l’individu ?

Dans les exemples ci-dessus, il s'agit de grands groupes de personnes (peut-être bien des millions en une fois). Mais nous pourrions être plus spécifiques. Ainsi, des études ont montré que des personnes ayant des tatouages, des piercings ou qui sont en prison courent un risque accru d’hépatite C. Si vous ajoutez ce type d’information, avec les données démographiques mentionnées ci-dessus, au dossier médical d’une personne, le médecin traitant aura une image beaucoup plus complète du patient assis devant lui. Cette image est complétée par des informations sur le patient lui-même, telles que les antécédents médicaux, les allergies et les maladies héréditaires qui peuvent être présentes dans la famille. Ainsi, d’un seul coup d'œil, le médecin aura une réponse à de nombreuses questions importantes. Le patient appartient-il à un certain groupe à risque ? Quelle est l’expérience des pairs avec un certain médicament ? À quand date leur dernière visite médicale ? D’autres praticiens voient également ces informations, ce qui facilite la transition d’un médecin ou spécialiste à un autre. Et lorsque toutes ces informations sur les patients sont ensuite rassemblées, (de façon anonyme), les chercheurs acquièrent à leur tour de nouvelles connaissances sur des groupes à risque, la progression de la maladie et les méthodes de traitement.

Mais comment pouvons-nous obtenir ces informations ?

Offrir des soins personnalisés à des groupes de population entiers, c’est donc tout à fait possible. Mais pour cette approche proactive, votre organisme de soins de santé devra disposer de deux choses : état d’esprit et technologie. Avant de commencer à recueillir des données de patients au hasard, vous et vos collaborateurs devez être conscients de l’importance des données de santé concernant les groupes de population et les patients individuels. Ensuite, vous irez à la recherche de technologies pour recueillir des données, les regrouper avec d'autres sources de données et les analyser. Vous n’êtes pas obligé de le faire vous-même. Beaucoup d’entreprises informatiques sont spécialisées dans la technologie des soins de santé et elles peuvent vous aider à adapter votre infrastructure informatique interne.

 

Vous voulez d'abord en apprendre plus par vous-même ? Dans l'e-book ci-dessous, nous vous en dirons plus sur le système de soins de l'avenir et les outils dont vous aurez besoin. Téléchargez-le gratuitement !

Exploration de textes pour l'extension du décisionnel

THÈMES: Big Data, e-Santé, Informations médicales, Santé Connectée

Adeline Icard
Adeline Icard
Adeline Icard est la Marketing Manager d'InterSystems France.

 


Laissez un commentaire

Vous aimerez peut-être:

Soins personnalisés pour un groupe de population : c'est possible !

Fournir de bons soins à tout un groupe de la population : cela semble difficile à combiner avec des soins...
Adeline Icard 07/08/2019

D’une stratégie analogique vers une stratégie digitale : changez vos idées reçues !

Tous ensemble, nous passons de l’ère analogique à l’ère numérique. Nous commandons un taxi via l'appli, o...
Adeline Icard 03/07/2019