Impulsions

Discussions sur les soins de santé et la technologie

Tous les articles

Le succès d'un échange efficient de données médicales

Échange efficient de données médicalesActuellement, le transfert d'informations entre différents systèmes médicaux constitue un défi de taille. Le Fast Healthcare Interoperability Resources (FHIR) de HL7 est un cadre standardisé pour le développement d’applications visant à jeter un pont entre des systèmes IT et des appareils. Russell Leftwich, conseiller principal chez InterSystems et Jeff Soble, cardiologue et directeur général d’Ascend Hit, entrevoient au travers du FHIR un avenir où l’interopérabilité serait considérablement améliorée.

La cardiologie est une discipline qui, selon Jeff Soble, a toujours ouvert la marche en matière d’application et d’intégration de systèmes de données. De ce fait, les départements de cardiologie ont également été rapidement confrontés aux problèmes limitant l’échange entre systèmes. « Prenez par exemple un patient qui passe la plupart de son temps en salle durant son hospitalisation. Tous les traitements médicaux et autres données pertinentes sont enregistrés soigneusement dans un dossier médical. Si ce patient doit subir un cathétérisme cardiaque (angiogramme), les résultats de cette intervention seront enregistrés dans le système du département cardiologie. Le défi consiste alors à consigner cette information dans le dossier médical. »

L'Internet des objets

Selon Russel Leftwich, le cas énoncé ci-dessus est l'exemple type d'un scénario où les systèmes FHIR se connectent entre eux, alors qu'en temps normal aucun échange d'informations ne pourrait se faire, même s'ils se trouvaient dans la même pièce. « Le but du FHIR est de créer des applications qui enregistrent des informations médicales sans perturber le flux de travail. C'est pourquoi le FHIR fonctionne avec des applications mobiles, communique avec du matériel médical et s'adapte facilement à l' « Internet des objets ».

Selon Jeff Soble, les avantages d'un tel système sont évidents. « Ascend développe depuis des décennies des systèmes permettant d'enregistrer des données médicales. Dans le même temps, des instituts tels que « l'American College of Cardiology » (ACC) a enregistré des milliers de pages de directives et de critères médicaux pour un usage approprié (AUC). Les systèmes médicaux capables d'appliquer ces directives et critères sur des données existantes devraient être beaucoup plus efficients. Jeff Soble et Russel Leftwich sont convaincus que le FHIR permet de disposer de ce genre de systèmes. De plus, le FHIR présente l'avantage supplémentaire de rendre l'information accessible via Internet et de ne plus avoir à la stocker dans de grands et complexes entrepôts de données.

Situation hybride

Jeff Soble et Russel Leftwich ne font pas mystère de leur enthousiasme envers le FHIR, mais ils restent réalistes. Le FHIR est en effet en cours de développement et n'est pas encore en mesure de traiter les données de toutes les étapes du parcours médical, telles que les données HL7 ou les informations issues de bases de données SQL. Selon Russel Leftwich : « Tant que l'on continuera de développer le FHIR, nous serons confrontés à des situations hybrides au cours desquelles nous devrons faire communiquer des systèmes compatibles avec le FHIR avec d'anciens systèmes qui ne le sont pas. Ces situations hybrides requièrent un « Health Information Exchange » (HIE) qui collecte les données de différents systèmes, les standardise et les associe en vue des analyses et des soins médicaux. HealthShare d'InterSystems est un tel HIE. »

La situation hybride est tout à fait fonctionnelle avec des systèmes comme HealthShare, mais n'est évidemment pas idéale. C'est pourquoi HL7 cherche expressément à entrer en contact avec des organisations telles que l'ACC afin de veiller à ce que le FHIR réponde très précisément aux standards et critères établis par celles-ci. De plus, HL7 organise régulièrement des réunions au cours desquelles les fournisseurs testent la compatibilité de leurs produits avec les profils FHIR, et résolvent le cas échéant les éventuels bugs. Cela permet d'améliorer sans cesse les profils de FHIR et d'en renforcer continuellement le cadre. « Un développement important, assurément dans le contexte d'une initiative telle que Integrating the Healthcare Enterprise (IHE). Ce standard est développé afin de mettre en place des flux de travail les plus réalistes possible pour les organisations médicales. Si les profils FHIR se voient complétés par l'information issue d'IHE, ils n'en seront que plus performants », conclut Jeff Soble.

 

Vous voulez en savoir plus ? Téléchargez dans ce cas le livret blanc ci-dessous :

Gestion rationalisée des soins de santé

THÈMES: e-Santé, Interopérabilité, Healthshare, Dossier Patient Informatisé, IoT

David Majster
David Majster
David Majster a été directeur marketing chez InterSystems Benelux entre 2003 et 2018. Il a combiné son enthousiasme pour les technologies TI avec une approche pragmatique. David est connu pour son bon sens de l'humour et son ingéniosité. Après plus de 40 ans d'expérience au sein d'entreprises informatiques internationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, il profite aujourd'hui d'une retraite bien méritée.

 


Laissez un commentaire

Vous aimerez peut-être:

Gartner Magic Quadrant 2018 : InterSystems reconnu comme Challenger dans la catégorie « Operational Database Management Systems  »

Cambridge, Mass – 26 octobre 2018 – InterSystems, l’un des leaders mondiaux des technologies de l'informa...
Adeline Icard 29/10/2018

[Communiqué de presse] InterSystems accompagne l’Hôpital Américain de Paris

Paris, le 13 juillet 2018 –InterSystems France, leader mondial en matière de logiciels pour un circuit de...
Adeline Icard 08/10/2018