Impulsions

Discussions sur les soins de santé et la technologie

Tous les articles

Détermination du rendement du système d'informations des patients prêt pour acceptation par les instances médicales et les médecins

ROI systèmes d'information des patients en e-SantéLes réformes de l'assurance maladie aux États-Unis, qui réduit les coûts des soins médicaux et rend accessibles les polices d'assurance (« Obamacare »), ont fortement stimulé l'utilisation des systèmes d'informations des patients aux États-Unis. Une étude sur le système de l'état américain du Missouri montre qu'un système d'informations des patients bien réalisé peut générer des économies importantes au niveau des soins et garantir le recouvrement des investissements.

L'étude portait sur le « Missouri Health Connection » (MHC), le système public d'échange d'informations médicales (HIE) de l'état du Missouri et des états voisins. Le système relie entre elles trois-quarts des instances médicales de ces États, sert plus de 7 000 médecins, 77 hôpitaux et 350 cliniques. Le système héberge plus de 8,3 millions de dossiers patient et traite environ 250 000 transactions électroniques par jour. Par comparaison, selon l'association néerlandaise des hôpitaux (NVZ), les Pays-Bas comptent 83 hôpitaux généraux et 8 hôpitaux universitaires.

Accent sur l'efficacité et la réduction des coûts

Comment construire un système capable de traiter de telles quantités de données ? HIE est fondé sur HealthShare, la plateforme d'InterSystems pour l'établissement, l'échange et l'analyse des données patient, afin de, sur cette base, pouvoir prendre des décisions concertées. HealthShare dispose également d'un composant permettant aux développeurs de logiciels de créer des applications sur mesure.

MHC travaille déjà depuis 2009 sur ce projet, mais dans les 18 derniers mois, suite à « l'Obamacare », l'accent a été davantage mis sur le contrôle et l'amélioration de l'efficacité des soins. Le directeur de MHC Mark Pasquale s'est rendu compte qu'il ne pourrait compter sur la collaboration continue de toutes les instances concernées et des médecins que s'il pouvait les convaincre que le système devait mener à de meilleurs soins pour les patients, et ce à moindre coût. Pasquale avait donc besoin de chiffres concrets et il les a obtenus en développant un « calculateur » automatique avec HealthShare.

HIE garantit d'énormes économies

Pasquale a déterminé sur la base d'une étude de la littérature existante cinq domaines susceptibles d'engranger le plus de résultats : les visites aux urgences, les erreurs de médication chez les patients ambulatoires sans renvoi d'un médecin (« outpatient »), les erreurs de médication chez les patients hospitalisés envoyés par un médecin (« inpatient »), les réadmissions qui auraient pu être évitées et les frais juridiques liés aux infractions règlementaires. Ces éléments ont reçu une norme pour comparer la moyenne d'autres instances médicales avec les chiffres du MHC. Ces normes s'appuyaient sur plusieurs études pour lesquelles le président sélectionna les pourcentages d'économies « prudents ». Pasquale a ensuite fait développer un modèle baptisé « Missouri Health Connection ROI Calculator ».

Quels ont été les résultats de cette étude ? Les résultats du « calculateur » parlent d'eux-mêmes : sur la base des normes prudentes de Pasquale, les économies annuelles prévues du HIE s'élèvent à près de 13 millions de dollars ! La grande majorité de ces économies, soit un peu plus de 10 millions de dollars, provient de la réduction des coûts aux urgences, suivie par la diminution des frais de justice et des coûts de réadmission (chacun un peu plus de 800 000 dollars). Les réductions potentielles pour les médications erronées en hôpital avec ou sans renvoi par un médecin représentaient ensemble environ un demi-million de dollars.

Conclusions également intéressantes pour notre pays

Pasquale savait déjà depuis 2009 que le système de patients du Missouri fondé sur HealthShare d'InterSystems était techniquement bon. Maintenant, le « calculateur de retour sur investissement » montre qu'un bon système d'information des patients bien construit peut permettre de faire des économies considérables, et le président dispose de chiffres pour convaincre tous les intéressés que le HIE récupèrera également ses coûts d'investissement ; une conclusion également importante pour le monde médical de ce côté de l'Atlantique. Naturellement, notre système de soins de santé est encore très différent du système américain. Ici aussi, les instances médicales doivent composer avec la pression du politique et des assureurs de soins de santé pour améliorer les soins tout en réduisant les coûts.

Infographic Measuring ROI Health Information Exchange

 

Calcul du retour sur investissement du Missouri Health Connection 

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations à ce sujet ? Téléchargez la feuille de calcul ci-dessous, entrez vos chiffres et découvrez les économies que vous pouvez réaliser dans cinq domaines :

  • Visites aux urgences et coûts
  • Médicaments erronés patients ambulatoires
  • Médicaments erronés patients hospitalisés
  • Réadmissions évitables
  • Poursuites judiciaires pour erreurs médicales

 

 

THÈMES: e-Santé, Dossier Patient Informatisé, Healthshare

David Majster
David Majster
David Majster a été directeur marketing chez InterSystems Benelux entre 2003 et 2018. Il a combiné son enthousiasme pour les technologies TI avec une approche pragmatique. David est connu pour son bon sens de l'humour et son ingéniosité. Après plus de 40 ans d'expérience au sein d'entreprises informatiques internationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, il profite aujourd'hui d'une retraite bien méritée.

 


Laissez un commentaire

Vous aimerez peut-être:

D’une stratégie analogique vers une stratégie digitale : changez vos idées reçues !

Tous ensemble, nous passons de l’ère analogique à l’ère numérique. Nous commandons un taxi via l'appli, o...
Adeline Icard 03/07/2019

Gartner Magic Quadrant 2018 : InterSystems reconnu comme Challenger dans la catégorie « Operational Database Management Systems  »

Cambridge, Mass – 26 octobre 2018 – InterSystems, l’un des leaders mondiaux des technologies de l'informa...
Adeline Icard 29/10/2018