Impulsions

Discussions sur les soins de santé et la technologie

Tous les articles

Les avantages concurrentiels de la base de données multi-modèles

Base de données multi-modèlesLe nombre de variantes de base de données a explosé, car au cours de la dernière décennie, il fallait souvent inventer des bases de données spécialisées pour des champs d'application spécifiques. Les organisations de plus grande envergure sont de ce fait confrontées à une infrastructure de base de données toujours plus complexe et contraignante à entretenir. Selon Nikhil Palekar, Solutions Architect chez FoundationDB, les bases de données multi-modèles ne présentent pas ces inconvénients, car elles disposent d'un back-end universel prenant en charge différents modèles de bases de données. Selon Nikhil Palekar, les principaux avantages des bases de données multi-modèles sont les suivants :

Les bases de données multi-modèles offrent plus de flexibilité et présente un meilleur rapport coût-efficacité

Avec les bases de données NoSQL, les développeurs disposent notamment d'un vaste choix dans la manière de structurer et de stocker les données. Il est en outre plus difficile de faire les bons choix, car le système de stockage, le langage d'interrogation et le modèle de données sont souvent étroitement imbriqués. Les bases de données multi-modèles intègrent plusieurs modèles de données pour différentes applications au sein d'une seule et même plate-forme. Différents langages d'interrogation et modèles de données sont conservés avec le même système de stockage. Les bases de données multi-modèles sont à ce titre plus flexibles et moins coûteuses à construire et entretenir.

Les bases de données multi-modèles sont plus faciles à mettre à l'échelle

En fait, la mise à l'échelle de bases de données plus traditionnelles n'est possible qu'en les faisant tourner intégralement sur des machines plus puissantes. Dans le cas des bases de données multi-modèles, le système de stockage est indépendant du langage d'interrogation et du modèle de données. Les éléments du back-end doivent donc être mis à l'échelle indépendamment les uns des autres. Si une application existante est utilisée de manière plus intensive, ou si une nouvelle application vient s'ajouter, il n'est donc pas nécessaire de mettre immédiatement l'ensemble de la base de données à l'échelle. Et une baisse de l'utilisation présente le même avantage.

La gestion des bases de données multi-modèles est moins complexe et moins coûteuse

Les bases de données qui sont construites pour une application spécifique ont l'avantage de très bien s'y intégrer. Mais si une organisation requiert plusieurs de ces systèmes spécifiques pour une application commune, la gestion en devient très complexe. S'il est déjà possible de relier les différentes bases de données les unes aux autres en conservant l'intégrité des données, la construction, la gestion et l'entretien d'une telle application intégrée n'en restent pas moins très coûteux. Les bases de données multi-modèles ne présentent pas cet inconvénient.

Les bases de données multi-modèles assurent la cohérence des données

Si différentes formes de données appartenant à une transaction sont stockées dans différentes bases de données, il n'est pas possible de garantir la cohérence de ces données sans système de transaction pour les chapeauter. Par nature, une base de données multi-modèles assure déjà la cohérence des données, car elle fait appel à un système de stockage universel capable de « communiquer » avec différents modèles de base de données.

Les bases de données multi-modèles ont un plus haut degré de tolérance aux erreurs

Rendre un système individuel à l'épreuve des erreurs n'est déjà pas une sinécure en soi, et à plus forte raison lorsqu'il s'agit d'une plate-forme composée de systèmes conçus pour fonctionner de manière autonome. Le département IT doit disposer d'une connaissance approfondie des systèmes individuels, chacun ayant toutefois des exigences spécifiques. Il s'agit d'une affaire complexe, mais aussi onéreuse. Sans compter que la tolérance aux erreurs est fonction du maillon le plus faible du back-end. Les bases de données multi-modèles sont construites de manière beaucoup plus cohérente et sont donc exemptes de bon nombre de ces inconvénients.

Les bases de données multi-modèles améliorent les applications

Faire fonctionner une application sur plusieurs bases de données peut rapidement tourner au véritable cauchemar technique. Une application qui utilise une base de données multi-modèles possède tous les avantages précités : flexibilité, meilleur rapport coût-efficacité, mise à l'échelle plus aisée, meilleur marché et gestion plus facile, cohérence des donnée et plus haute tolérance aux erreurs. Cela permet aux développeurs de se concentrer sur le développement des meilleures applications possible.

Les développeurs sont importants pour le succès des bases de données multi-modèles

L'analyste Nick Patience du bureau d'étude 451 Research observe dans le rapport « The New Reality of Databases » des déplacements au sein du marché des bases de données semblables à ceux dont parle Nikhil Palekar, bien que Nick Patience ne les qualifie pas de bases de données multi-modèles. La tendance qui se dessine est toutefois identique : des bases de données qui fonctionnent avec différents modèles de données, langages d'interrogation et systèmes de stockage. Selon Nick Patience, les développeurs d'applications représentent un important moteur de croissance pour les autres modèles de base de données. Les développeurs définissent de plus en plus les exigences auxquelles doivent satisfaire les bases de données et s'occupent ainsi de développements tels que le « rapid development », l'intégration de développement et la gestion d'applications et de bases de données.

Matt Aslett, également analyste chez 451 Research, trouve logique, pour les raisons énoncées plus haut, qu'un fournisseur existant de bases de données non relationnelles tel qu'InterSystems opère explicitement en tant que fournisseur de bases de données multi-modèles sur le marché. Selon Matt Aslett, la base de données Caché et la plate-forme d'intégration Ensemble se révèlent très efficaces au sein de l'important marché médical d'InterSystems, mais se prêtent selon lui également à d'autres applications. En se positionnant expressément en tant que fournisseur de bases de données multi-modèles et développeur d'applications sur mesure, InterSystems a, selon les dires d'Aslett, de grandes chances d'étendre le marché et de prendre l'avantage sur la concurrence.

 

Rapport de 451 Research sur les bases de données multi-modèles

THÈMES: Bases de données, Caché, NoSQL

David Majster
David Majster
David Majster a été directeur marketing chez InterSystems Benelux entre 2003 et 2018. Il a combiné son enthousiasme pour les technologies TI avec une approche pragmatique. David est connu pour son bon sens de l'humour et son ingéniosité. Après plus de 40 ans d'expérience au sein d'entreprises informatiques internationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, il profite aujourd'hui d'une retraite bien méritée.

 


Laissez un commentaire

Vous aimerez peut-être:

Gartner Magic Quadrant 2018 : InterSystems reconnu comme Challenger dans la catégorie « Operational Database Management Systems  »

Cambridge, Mass – 26 octobre 2018 – InterSystems, l’un des leaders mondiaux des technologies de l'informa...
Adeline Icard 29/10/2018

[Communiqué de presse] InterSystems accompagne l’Hôpital Américain de Paris

Paris, le 13 juillet 2018 –InterSystems France, leader mondial en matière de logiciels pour un circuit de...
Adeline Icard 08/10/2018