Blog

4 éléments essentiels pour sélectionner une plate-forme de base de données

Auteur David Majster , 28/03/17 08:00

Sélectionner une plate-forme de bases de ddonnéesDatabases, NoSQL, In-Memory, Cloud, DBaas… Nous pouvons facilement nous perdre dans le jargon des plates-formes. Et compte tenu de l’énorme croissance que connaît ce secteur de l’IT, il ne fait aucun doute que d’autres termes viendront s’ajouter. Un nombre sans cesse croissant d’entreprises enregistrent des données dans le Cloud et y intègrent leurs différents systèmes de données. Cela permet d’accélérer le traitement des données, de le rendre plus efficient et moins sujet aux erreurs. Mais comment mettre de l’ordre dans toutes ces nouvelles solutions ? Quelle est celle dont vous avez réellement besoin ? Et dans quel but ? Dans ce blog, je vous présente quelques éléments essentiels à prendre en considération si vous voulez vous lancer dans l’intégration de bases de données.

 

À propos de l’intégration de données

Une database (ou base de données en français) n’est rien de plus qu’une collecte de données. Ces données sont stockées de manière numérique, en un endroit où elles peuvent être consultées par les personnes qui en ont l’autorisation. Prenez par exemple un fichier comprenant des données personnelles relatives aux habitants (autorités), aux clients (monde professionnel) ou aux patients (soins). Actuellement, de nombreuses bases de données sont associées à une plate-forme. Elles y sont suivies de près, gérées et  intégrées à d’autres systèmes de données. Cela ouvre un monde de possibilités. Si nous prenons par exemple les soins de santé, les plates-formes de base de données offrent des soins plus personnels et de meilleure qualité. Car plus le docteur dispose de données, mieux il pourra adapter ses traitements au patient. Cela permet également de mieux gérer l’administration des soins et aux praticiens d’avoir une meilleure vue sur la progression de la maladie et les effets secondaires.

 

Le marché des plates-formes de base de données

Rien d’étonnant dès lors à ce que le marché pour les solutions de plate-forme de base de données ait connu une telle croissance ces dernières années Au mois de janvier 2016, le bureau-conseil 451Research a publié une carte du paysage actuel des plates-formes de base de données. Et qu’en est-il ? Il y a actuellement pas moins de 386 solutions de plate-forme de base de données sur le marché. Une véritable explosion de nouvelles technologies donc, chacune apportant à sa manière une réponse aux problèmes actuels en matière d’IT. Et c’est aussi le problème. Les plates-formes sont conçues avec la connaissance actuelle plutôt que celle de demain. Cela signifie que tous les produits sont loin d’être durables. De nombreuses entreprises IT n’arrivent pas à suivre l’évolution rapide du marché et disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues. Et cela donne matière à réflexion. Car la plate-forme que vous avez choisie existera-t-elle encore dans trois ans ? Vous découvrirez ci-dessous trois éléments importants à prendre en considération au moment de choisir un produit.

 

Ancien ou nouveau ?

Avoir le dernier mot ne veut pas forcément dire avoir raison. Cette sagesse populaire est un excellent point de départ si vous souhaitez en savoir davantage sur les différentes solutions de plate-forme. Ainsi, certains systèmes existent depuis plus de vingt ans et continuent de fonctionner parfaitement et de faire l’objet de développements, alors qu’un nouveau venu sera peut-être moins efficient et disparaîtra au bout de quelques années. Informez-vous dès lors en détail sur ce que l’on appelle la durée de vie des produits de plate-forme de base de données que vous envisagez. Quelle est la probabilité qu’ils existent encore dans vingt ans ? Quelles entreprises utilisent la solution ? Depuis combien de temps ? Le produit est-il régulièrement mis à jour et en phase avec son temps ? 

 

Horizontal ou vertical ?

Un deuxième élément à prendre en considération est la manière dont vous souhaitez enregistrer les données. De manière générale, vous pouvez procéder de deux manières différentes; horizontalement et verticalement. Dans le cas d'une approche horizontale, vous enregistrez les données de manière non structurée dans une base de données, donc sans que des relations ne soient déjà établies avec les autres données du même système. Cette relation ne se crée que lorsque vous transformez les données dans la base de données. Avec une approche verticale, les données non structurées sont d’abord transformées avant d’être regroupées, afin que la bonne relation soit immédiatement établie entre les données au sein de la base de données. Chaque approche présente ses avantages, mais chacune influence toutefois vos systèmes à sa propre manière. Tout dépend de ce que vous préférez : une base de données solide et massive, ou une solution flexible et évolutive.

 

Dans le Cloud ou non ?

Le fait d’intégrer vos systèmes dans le Cloud présente des avantages. Vous y enregistrez facilement de grandes quantités de données et les échangez plus facilement avec les systèmes et organismes sur d’autres sites. Mais les services dans le Cloud ont un coût, a fortiori s’ils sont de qualité. Actuellement, vous avez le choix entre de nombreux fournisseurs de services dans le Cloud, chacun proposant ses propres services et tarifs. Une étude préliminaire minutieuse vous aidera à sélectionner une solution dans le Cloud qui correspond à votre entreprise. En optant pour le Cloud, vous allez par ailleurs au-devant de nouveaux défis, comme la législation relative à la protection de la vie privée, les exigences en matière de sécurité, et la question bien connue : à qui appartiennent ces données ? Il est dès lors conseillé de dresser un aperçu des coûts et des avantages du Cloud et de choisir un partenaire qui tienne à l'œil vos systèmes 24h/24 et 7j/7.

 

Systèmes distants ou locaux ?

La Dbaas (Database as a Service, autrement une solution de plate-forme externe dans le Cloud) devient de plus en plus populaire. Oracle, Amazon et Google, par exemple, proposent une multitude de fonctionnalités sur une seule plate-forme. Et ils ne sont pas les seuls. Les fournisseurs de Dbaas poussent comme des champignons, rivalisant continuellement avec des ensembles de services toujours plus étendus. Un élément important à prendre en compte lors de la sélection d’une telle solution de plate-forme est le lien entre la plate-forme de base de données et vos propres systèmes. Vous souhaitez coupler l’application avec, par exemple, votre ESB, ou vous préférez qu’ils soient séparés ? Ici aussi vous dépendez en partie de la législation relative au partage des données. Et si vous opérez dans plusieurs pays, cela justifie assurément une étude préliminaire.

Bonnes nouvelles : il est possible de mettre un peu d’ordre dans ce fouillis de plates-formes de base de données ! En tenant compte des considérations précitées, vous serez à n’en pas douter sur la bonne voie pour choisir une solution adaptée à votre entreprise.  Analysez minutieusement vos souhaits, vos défis et les plans d’avenir et n’ayez pas peur d’être très exigeant. Une plate-forme accueillant des bases de données intégrées est en quelque sorte l’épine dorsale de votre entreprise, et à ce titre, il faut s’y sentir comme chez soi.

Basé sur un article de Julie Lockner, Global Data Platform Product Marketing chez InterSystems.

 

Rapport de 451 Research sur les bases de données multi-modèles

 

Thèmes: Données non structurées, SGBD, NoSQL, Base de données


Laissez un commentaire:


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...